Skip to content

Peut-être serez-vous, comme moi, sensibles aux évocations de cet article de Marc-André Paulin à la richesse impressionnante. Parmi les ébénistes venus d'Allemagne au 18 siècle, Jean-Henri Riesener est un modèle du genre.

Connu pour avoir été l'ébéniste favori de Marie-Antoinette après sa réception en qualité de maître ébéniste en 1768, son œuvre a marqué la période du mobilier Louis XVI. Né en 1734 à Gladbeck, près d'Essen, il est arrivé, très jeune, à Paris comme apprenti chez Jean-François Oeben dont il deviendra plus tard l'associé.

L'article cité fait référence aux recherches d'originalité de Riesener dans la conception et la décoration du mobilier de cette époque, particulièrement en ce qui concerne la couleur :

Marc-André Paulin, « L’art de la couleur selon Jean-Henri Riesener », Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles [En ligne],  | 2015, mis en ligne le 23 décembre 2015 : http://journals.openedition.org/crcv/13350 ; DOI : 10.4000/crcv.13350