Skip to content

Lors de cette conférence le 3 mars 2020 à 18H.15, présentation de ce missel, un des chefs-d’œuvre de la Renaissance française. Il a été réalisé peu avant 1511 pour Jacques de Beaune, trésorier de la reine Anne de Bretagne, doyen du chapitre de Saint-Gatien et administrateur de l’archevêché de Tours.

En savoir plus sur le site Unidivers.fr

Aider à la cohésion et au développement d'équipe, tel est le but du séminaire Cassanos. Un séminaire en forme de parcours d’immersion dans la réalité d’un atelier d’ébénisterie.
Grâce à l'accueil et le guidage de professionnels passionnés les participants expérimentent ce métier d’art exigeant,  en relation avec le bois et ses contraintes.  En développant une intelligence collective la réalisation d'objets dont ils n'imaginaient pas en être capables devient possible.
C'est dans une atmosphère conviviale que les participants prennent de la hauteur pour travailler selon leurs propres modes de fonctionnement, pour atteindre des objectifs définis ensemble et portant sur la créativité collective, la communication et la distribution des rôles en équipe.

En savoir plus sur le site de Bruno de Maistre BdM Atelier.

Restaurer son site historique de la rue de Richelieu à Paris, tel est le projet que la Bibliothèque nationale de France a lancé grâce à des souscriptions qui ont permis de rassembler, pour l'instant, 1,4 million d'euros. Aujourd'hui, c'est le budget de la rénovation de la salle Ovale qu'elle s'apprête à boucler.
Une salle ouverte au public en mai 1936 pour la consultation de périodiques, journaux et revues.

Lire l'article sur le site de France Inter

Bientôt, en ce début d'année 2020, Fabrice Richez ouvrira son atelier d’ébénisterie et tapisserie d’ameublement rue Saint-Aubert à Arras. Un projet baptisé Boi’Z’Arts qu'à 35 ans, Fabrice Richez lance après une première carrière d'éducateur. Passé à l'artisanat d'art est un fossé qu'il n'a pas hésité à franchir, attiré par le contact du bois et de la tapisserie .

Lire l'article sur  le site de l'Observateur

Un ouvrage qui permet de voyager aussi bien en terre étrangère que dans le monde des arts décoratifs. L'auteur, le diplomate et historien Olivier Dufour, nous y convie dans ce livre ambitieux en nous emmenant dans les salons des résidences de Beyrouth à Kaboul, en passant par Belgrade, Dublin, Lima, Pretoria, Vienne ou Washington....

« Décors d'ambassades. Art et diplomatie française au XXe siècle », de Olivier Dufour (Norma Editions), 303 pages, 65 euros.

Lire l'article sur le site du Point

"On a l’impression qu’il y a une loi non écrite disant que l’intérieur au complet d’une demeure doit se conformer à un seul style. À mon avis non ! Il suffit de savoir bien harmoniser les styles, si cette tâche est complexe pour le commun des mortels, votre designer saura bien vous conseiller."

C'est ainsi que Chantal Diotte, l'auteure canadienne d'une série d'articles parus/à paraître sur le site du Journal le soir, a présenté le premier d'entre eux : Le Design et ses styles - 1ère partie

Suivi ce jour du deuxième article : Le Design et ses styles - 2ème partie

Une incursion inhabituelle dans le "design" moderne que nous assumons avec plaisir pour vous faire profiter de ces articles richement illustrés de photos. Dans l'attente des suivants que nous guetterons avec intérêt.

Et voici la 3ème partie : Le Design et ses styles - 3ème partie  (21-12-2019)

Le plus grand concours des métiers du monde, le Worldskills, se déroulera à Lyon en octobre 2023. Dans un entretien avec Kader Si-Tayeb, délégué général de WorldSkills France, Guillaume Lamy expose sur Lyon Capitale les enjeux de cet "outil de promotion des filières professionnelles".

C'est ainsi qu'on apprend que ce mouvement est né en Espagne en 1947 sous l'impulsion de Francisco Albert-Vidal, professeur de collège. L'idée était de motiver les jeunes à aller vers l'apprentissage. La France a rapidement rejoint le mouvement avec les Compagnons du Devoir et en 1995 la France avait accueilli la finale mondiale, à Lyon.

En 2023, ce sera donc la deuxième fois que ce concours se tiendra en France et à Lyon, dans un contexte inchangé par rapport aux objectifs initiaux

Pour en savoir plus sur le site de Lyon Capitale